L'anglais, l'air de rien

 classe euro

ce n'est pas

une classe euro classique

car

- elle ne prépare pas à l'option SELO au Bac ;

- elle ne rajoute pas d'heures aux élèves

 

c'est 

- les cours du programme de seconde en Physique-Chimie, réalisés en anglais

- une heure hebdomadaire pour les 1ères et terminales autour du projet d'échange avec Lübz et Taïwan

- une pratique et un apprentissage de l'anglais sans objectif, gratuitement, pour le plaisir, l'air de rien

- un projet d'échange avec un lycée en Allemagne, à Lübz

 

mais c'est surtout

un lien

entre élèves, et avec les enseignants, 

un lien, l'air de rien

 

Quelques exemples de pratiques pédagogiques en seconde : 

- l'anglais n'est jamais obligatoire, ni à l'écrit ni à l'oral

- si l'anglais est utilisé par un élève, il est valorisé par un bonus systématique

- à l'oral, l'accent n'est jamais corrigé, ni une faute si elle ne nuit pas à la compréhension

 

historique classe euro

Historique

2016 : ouverture de la classe à coloration Euro en seconde où les Sciences Physiques sont enseignées en anglais, auxquelles s’ajouteront les SES (2017-2020) puis les mathématiques (2018-2020)

 

2017 : création du projet euro pour la classe de première, co-encadré par Mme Chauvineau, enseignante d’anglais, Mme Donk-Hanin, enseignante de théâtre et français et M. Carrier, enseignant de Sciences physiques, avec le support de M. Guittard, animateur culturel. Début du partenariat avec le Gymnasium de Lübz, dans le Maecklembourg.

Projet 2017-2018 : matchs d’improvisation en anglais, par Skype, avec les allemands.

 

2018 : le projet euro réunit dorénavant premières et terminales.

Il est marqué par 2 voyages dans l’année : la semaine avant Noël, les Civraisiens vont à Lübz et la semaine d’avril, les Lübziens viennent à Civray. Lors des voyages, on travaille d’arrache-pied ensemble sur des projets, au sein du lycée d’accueil.

3 projets sont réalisés :

- musique : les musiciens français et allemands répètent ensemble et se produisent lors de la Fête du lycée en avril 2019

- vidéo : - les élèves de première réalisent une vidéo policiéro-burlesque mêlant acteurs français et allemands

- les élèves de terminales réalisent une vidéo science-fictionnesque co-écrite et jouée par les français et les allemands

 

2019 : le projet Lübz se poursuit ! 3 projets à nouveau conçus et menés par les élèves :

- vidéo : scènes mythiques du cinéma (Titanic, Dirty Dancing,…)

- journalistique : réalisations d’article, interviews

- écologique (Little Citizen for Climate) :

     - étude d’un projet d’installation photovoltaïque sur les deux lycées

     - réalisation de nouveaux vêtements/accessoires à partir de tissus de seconde main avec défilé

Les civraisiens ont pu aller travailler à Lübz en décembre, mais le confinement n’a pas pu permettre à nos correspondant de venir, alors, pendant le confinement, on a innové, toujours dans l’objectif de faire du lien, maintenir le contact : loup-garous en anglais en ligne avec échanges quotidiens avec les allemands (mars-avril) puis Blind Tests aux mois de mai-juin.

 

2020 : le projet Lübz se poursuit ! Cette année nous envisageons un projet de rencontre en tiers-lieu, dans la communauté bruxelloise avec des projets à préparer puis réaliser sur place sur un thème lié à l’Europe :

- musique :jouer l’hymne à la joie sur des places publiques

- fresque : réalisations d’une fresque

- vidéographie : interviews d’habitants

Le projet Taïwan commence pour de bon :

- un projet sur les émotions, avec des rencontres hebdomadaires, via Discord, avec l’objectif de produire un documentaire.

- des cours de chinois mandarin tous les jeudis soir 19h30-20h00 via Discord.

Avec l’objectif de créer des liens fort de correspondance et d’amitié entre les élèves, afin d’envisager un jour un séjour long dans la famille hôte.

Cepremiere rencontre mieux1 lundi 21 septembre, Charlotte, Milly et Margot ont fait leur premier chat via Discord avec les nouveaux élèves du lycée HLHS de Taïwan. Ce sont dix garçons (HLHS est une école de garçon) de 15 ans, très motivés par la correspondance avec des français. Ils étaient connectés depuis chez eux, car lorsqu’il est 12h30 chez nous, il est 18h30 chez eux. Chacun a pu se présenter, un peu en improvisant et malgré le côté intimidant du premier contact avec des inconnus, qui plus est aussi lointains. Par chance pour nous, ils se donnent souvent un deuxième prénom, occidental, que l’on arrive plus facilement à transcrire, et mémoriser : Chad, Trovy, Jay, Hays, Johan…

Mardi Lübz 9et mercredi matin, les élèves français et allemands ont continué à travailler ensemble à leurs projets respectifs. Mercredi après-midi a été consacré à la mise en commun des travaux de chaque groupe. Puis, les allemands avaient prévu un goûter de départ au gymnase. Ils avaient préparé des gâteaux, prévu des boissons et organisé un grand tournoi de volley-ball au cours duquel professeurs et élèves se sont affrontés dans la joie et la bonne humeur.

CeSnapchat 744831333 mardi 17 décembre, nous sommes allés rendre visite aux enfants à la KinderGarten de Lübz. C'est une école maternelle qui prépare les enfants à l'école élémemtaire. Les enfants ont entre 4 et 5 ans. Nos correspondantes ont commencé par parler de leur projet sur le développement durable. Dès leur plus jeune âge les enfants apprennent à trier les déchets, à les ramasser et les recycler pour en faire des objets comme des voitures ou des lanternes pour la traditionnelle fête des lumières. Ils apprennent à respecter l'environnement qui les entoure.

Vgymnasium lubzendredi 13 décembre, 44 élèves, accompagnés de leurs professeurs Mmes Donk-Hanin, Roy, Chauvineau et M. Carrier ont quitté le lycée pour arriver 1500 km plus loin à Lübz, en Allemagne, samedi matin à 9h30. Le voyage s'est très bien passé même si la nuit a été courte.

Nous avons été accueillis au Gymnasium (le lycée) par nos correspondants qui nous avaient préparé un petit-déjeuner que nous avons dégusté avec plaisir. Ce week-end nous restons avec nos familles et nous nous retrouvons tous au lycée lundi matin pour travailler avec nos camarades allemands à nos projets respectifs.

Legroupe euro vendredi 27 septembre, les élèves du projet écologique du groupe euro se sont rendus à Vaux en Couhé. Nous avons rencontré Francis Rouget qui nous a conseillé et expliqué comment il a installé lui-même des panneaux photovoltaïques afin que nous puissions le faire aussi au lycée et au Gymnasium de Lübz. Nous menons ce projet car nous voulons nous détacher des énergies fossiles et passer vers un mode de consommation plus respectueux.

IFDLLübzls sont 18 à être venus du 7 au 14 avril.

18 élèves venus de Lübz, dans le Mecklembourg, aux confins nord-est de l’Allemagne.

18 élèves d’un petit lycée comme le nôtre, d’une petite ville comme la nôtre, loin des centres nerveux économiques.

18 élèves à avoir osé l’aventure de réaliser un projet artistique avec des français inconnus.

LLa Rochellees pierres de La Rochelle aujourd'hui ont fait écho aux accents franco-germaniques des visiteurs de la classe euro. Dans les jardins et les ruelles les élèves ont flâné au gré du soleil qui les charmait ici ou là. De la grande horloge aux tours majestueuses, ils se sont promenés, le cœur ouvert à l'aventure, marins d'un jour ou flibustiers. Le soir, c'est bien fatigués qu'ils sont dans leurs familles rentrés, gardant sur leur peau le parfum salé de cette belle échappée. Demain est un autre jour, le travail les attend au lycée, tournage, montage et postsynchro des vidéos pour les uns et répétitions musicales pour ceux qui participent à la fête du lycée en fin de semaine. Bon travail à tous !